Mots-clefs

, , , , ,

Présentation de l’éditeur

New York, mai 2009. Six morts violentes se succèdent en quelques jours. Les victimes n’ont aucun
point commun, hormis d’avoir reçu quelques jours plus tôt une carte postale de Las Vegas, avec, inscrite dessus, une simple date, celle du jour de leur mort. Très vite, la presse s’empare de l’affaire, et celui qu’elle surnomme « Le tueur de l’Apocalypse» a tôt fait de semer la psychose dans la ville.
Désorientées par l’absence d’indices, les autorités se tournent vers Will Piper, ancien profiler d’élite,
dont la carrière a brutalement été interrompue à la suite d’un drame personnel. Lorsque de nouvelles cibles reçoivent à leur tour des cartes postales leur indiquant le jour de leur mort, Will va tout mettre en oeuvre pour empêcher le tueur d’agir à nouveau. Mais les noms des victimes sont déjà dans Le Livre des morts… L’enquête de Will ne va pas tarder à prendre un tournant complètement imprévu pour le mener au coeur des secrets les mieux gardés du gouvernement américain. Une mission confidentielle de Winston Churchill en 1947 auprès du président Truman, un monastère sur l’île de Wight, Area 51 : autant de pièces d’un puzzle machiavélique, que Will devra résoudre pour faire triompher la vérité. Avec cet ouvrage à la construction remarquable et à l’intensité dramatique époustouflante, Glenn Cooper manipule le lecteur et nous offre un thriller envoûtant, idéal pour les amateurs de suspense, les passionnés d’histoire, et pour tous ceux qui aiment les livres qu’on ne peut pas lâcher.
 
 
Mon avis
 
J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce livre (pendant les 100 premières pages, mais je ne regrette pas d’avoir persévéré!)en raison d’un début à première vue chaotique : on assiste à des meurtres commis de nos jours et annoncés par cartes postales puis apparaît Churchill pour se retrouver quelques pages plus loin au 8e siècle. Cependant, une fois les principaux protagonistes identifiés et une fois mis à jour le lien entre la découverte archéologique faite sur l’île de Wight et les crimes commis en 2009, la lecture devient plus passionnante et on se laisse transporter dans les différentes époques et dans les différents lieux…jusqu’à un final assez bien ficelé!!!!
 
 
 
Publicités