Étiquettes

, , , , , ,

Résumé

Sa mère est folle : Norman le sait, mais il l’aime trop pour l’envoyer à l’asile. Alors il se débarrasse des cadavres… Mary vient de dérober 40 000 dollars à son patron. Partie retrouver son fiancé, elle s’arrête pour la nuit dans un motel isolé. Le propriétaire, un grand garçon à l’air timide, finit par accepter de lui donner une chambre. Epuisée par dix-huit heures de route, elle décide de s’accorder une douche bien méritée…

 

Mon avis

Le livre qui a inspiré Hitchcock… Même si je connaissais la fin ayant vu plusieurs fois le film et son remake, j’ai bien apprécié ma lecture. On retrouve quelques différences entre les deux supports tel que le physique de Norman Bates (homme mince et assez attractif chez Hitchcock tandis que dans le roman original, il est tout le contraire : explication donnée dans la préface). L’histoire est courte (170 pages en enlevant la préface) mais c’est suffisant car on y entre vite et il n’y a pas de passage lent. J’ai toujours eu un petit faible pour la fin (l’histoire de la mouche) et bien sûr il a été renforcé grâce à la force de l’écriture de R.Bloch.

Ne pas oublier de lire la préface car elle nous explique la génése du livre : Bloch s’est inspiré des meurtres de Ed Gein. On y apprend que l’auteur n’a eu aucune retombée pécunière après le succès du film et de petites anecdotes…

 

 

Publicités