Étiquettes

, , , , , , ,

Présentation de l’éditeur

Crickley Hall : une vieille demeure comme on n en trouve que dans les régions reculées de l Angleterre. Vaste et sinistre, elle a même l air un peu menaçant. Lorsque Gabe et Eve Caleigh viennent s y installer avec leurs deux petites filles, ils espèrent y trouver la paix, et tourner la page sur le terrible malheur qui a frappé leur famille. Mais quelque chose ne va pas… Bientôt des bruits inexplicables les arrachent au sommeil. Les enfants sont les seuls témoins d étranges apparitions. Et, chaque matin, la porte de la cave est entrouverte alors qu on l avait fermée la veille. Cette maison est le dernier endroit que les Caleigh auraient dû choisir. L’horreur qui les y attend dépasse tout ce qu ils pouvaient imaginer. Oserez-vous affronter le terrifiant secret de Crickley Hall ?
 
 
Mon avis
 
 
James Herbert nous transporte au sein de Crikley Hall, une maison hantée qui fut lors de la Seconde guerre Mondiale un refuge pour orphelin tenu par le frère et la soeur Cribben. Malheureusement, en 1943, une grave inondation tue neuf des orphelins et le tuteur Cribben. Depuis cette bâtisse est restée la plupart du temps inhabitée car une ambiance trop pesante y régnerait…
 
Le récit est un peu long à s’emballer mais une fois que tout est mis en place, il s’accélére. A partir de la moitié du roman, on n’a du mal à le lâcher… On veut vite tourner les pages pour savoir ce qu’il va se passer…On se doute très bien de l’identité des fantômes mais un secret plus lourd va ressurgir…
 
J’avais rarement lu un livre fantastique qui soit à la fois distrayant et qui aborde un sujet aussi délicat que le sadisme et la cruauté envers des enfants. L’horreur de ce livre est cette maltraitance envers les orphelins et non les fantômes et les phénoménes « inexpliqués »…. je trouve même que le roman manque d’apparitions fantômatiques, malheureusement! Néanmoins, le dernier tiers du livre est terrifiant (pas au niveau des fantômes) et sublime (le merveilleux).
 
En résumé, la lecture est plaisante, cependant il ne faut vraiment pas s’attendre à de gros frissons d’effroi causés par les spectres…
 
Publicités