Mots-clés

, , , , , , , , , , ,

Présentation de l’éditeur

Et si le coup du siècle était aussi simple qu’un jeu d’enfant ? Une étudiante fauchée accepte un job facile et bien payé : convoyer incognito la nouvelle collection d’un bijoutier de la place Vendôme. Personne ne pourra deviner qu’elle transporte des millions dans son sac à dos. Ce sera un jeu d’enfant. Un ex-taulard accepte un dernier coup avant de se ranger : intercepter une gamine dont le sac à dos est rempli de diamants. Une affaire sans risque et sans violence. Un vrai jeu d’enfant. Un flic en mal de reconnaissance se voit confier un dossier en or : un indic a parlé d’un sale coup qui se prépare place Vendôme. Intervenir sera pour lui un jeu d’enfant. Trois destins vont se croiser place Vendôme. Trois vies, sur le point de basculer… Dans ce premier roman remarquablement construit dans lequel chaque personnage raconte au fil des chapitres sa propre version des faits, François-Xavier Dillard entraîne son lecteur dans une course effrénée, sans jamais lui laisser reprendre son souffle.
 
 
Mon avis
 
Pour un premier roman, François-Xavier Dillard frappe fort. Ce livre se lit très vite grâce à de courts chapitres qui permettent un rythme soutenu de l’histoire.
Dès le début, on sait plus ou moins comment va se terminer le bracage pour certains personnages. Puis, on revient à la génése du vol à travers la vision et la psychologie de chaque personnage : François, Emma, Marc, Joe, Momo, Ben, Marie…
On sait que l’histoire va mal tourner mais on veut savoir pourquoi tout à dérailler que ce soit du côté des voleurs ou du côté de la police.
Une fois commencé, on ne lâche plus Un vrai jeu d’enfant, livre qui porte très bien son nom car le bracage et l’arrestation des malfrats doivent être normalement d’une telle simplicité dans chaque camp qu’il n’y a pas d’échec possible… Mais, on ne pense jamais aux imprévus…Un petit caillou dans une chaussure peut tout faire basculer… A vous de lire de quelle manière….
 
Je remercie les éditions Fleuve Noir ainsi que François-Xavier Dillard de m’avoir permis de découvrir Un vrai jeu d’enfant.
 
Je resterai attentive aux prochaines parutions de cet auteur.
Publicités