Mots-clefs

, , , , , , , ,

Présentation de l’éditeur

L’assassin les aimait brunes, plutôt jeunes, et avait un sens aigu de la chasse.
Détestant les femmes oisives, il tuait ses proies selon un protocole immuable et semblait laisser derrière lui de précieux indices. Et personne, jamais, ne parviendrait à l’identifier. Personne… Sauf, peut-être, l’inspecteur Higgins, s’il comprenait pourquoi l’assassin agissait ainsi.
 
 
Mon avis
 
Ce policier de Christian Jacq est une bonne surprise. On connaît plus l’écrivain pour ces romans historiques mais son incursion dans le roman policier est une réussite.
On suit l’enquête de Higgins sur les meurtres en série de jeunes femmes ayant toutes le même profil : brune, célibataire et bosseuse. Sur chaque victime sont laissés certains éléments : un mouchoir de lin, un chaussette orange, une bouteille de lait d’une marque très précise, un lapis-lazuli, une rose et une tulipe en soie. Quand le superintendant Marlow de Scotland Yard demande l’aide d’Higgins , inspecteur-chef à la retraite, ce dernier n’hésite pas une seconde. Ils sont aidés par une jeune profileuse : Angota Kingsley.  Après une enquête menée sur la provenance des objets retrouvés sur les victimes et les analyses de la profileuse, nos trois enquêteurs pensent avoir trouvé l’assassin. L’enquête serait vite bouclée si l’homme en garde à vue n’avait pas une avocate et une psychiatre prête à tout pour le disculper.
Un très bon policier, bien ficelé avec un prétendant au titre de meurtrier tout désigné mais entouré de compagnons servant d’alibi incontestable à moins que….
 
On se retrouve face à une enquête qui rappelle celles écrites par Agatha Christie. Un bon suspens, des déductions… Le tout bien rythmé grâce à des chapitres très courts. On ne s’ennuie pas une seconde.
 
Je continuerai ma lecture des enquêtes de l’inspecteur Higgins grâce aux différents titres qui sont déjà sortis et ceux qui vont paraître.
 
  • Broché
  • Editeur :J Editions (10 février 2012)
  • Prix : 13 euros
  • ISBN-13: 979-1090278172
Publicités