Mots-clés

, , , , , ,

Présentation de l’éditeur

Armée d’une bonne dose d’insolence et avec l’impertinence de ses vingt ans, Joanna force la porte d’un prestigieux groupe de presse et, grâce à son audace, se fait embaucher par la directrice d’un célèbre magazine féminin. Alors que sa destinée semble s’améliorer, son passé trouble la rattrape sous la forme d’un journal intime dont elle hérite d’une parfaite inconnue. Ce cahier va placer sur son chemin Pascal Langle, un propriétaire de théâtre rongé par la tristesse. Lui aussi reçoit un des onze cahiers de sa compagne décédée dans ses bras il y a dix ans. A leur insu, un manipulateur usé par la folle dirige dans l’ombre un odieux projet. Rencontres décalées, magie du milieu de la mode, courses poursuites à travers le Paris touristique, croisière à haut risque dans les calanques du sud de la France, enlèvements, séquestrations, meurtres, manipulations génétiques, démence, cambriolages et amour impossible, sont les thèmes de cette machination diabolique distillée comme du venin par l’auteur. Un seul antidote : lire jusqu’à la dernière goutte ce « thriller » romantique, sombre comme une malédiction et pétillant comme une comédie de boulevard. Un récit grisant à la mécanique parfaite jusqu’à la surprenante délivrance, que rien ne permet de deviner.
 
 
Mon avis
 
Pascal Marmet nous livre avec A la folie un roman noir excellent. Ce livre prend le lecteur à la gorge et ne le lâche plus! Dans un premier temps, on est surtout plongé dans la vie de Pascal Langle et de Joanna qui reçoivent chacun en héritage un cahier noir numéroté provenant d’une Ludmila disparue depuis dix ans. Autant Pascal connaît cette Ludmila qui a été sa compagne pendant de nombreuses années autant Joanna ne voit pas en quoi ça la concerne. Dès qu’ils vont chercher ces cahiers chez le notaire, leur vie bascule : cambriolage, incendie, course poursuite, enlévement… Sur ce, arrivent deux jeunes filles, Clémence et Marie Ange, qui vont croiser la route de Joanna lors d’une traversée qui pourrait bien leur être fatale.
Au fur et à mesure du récit, Pascal Marmet nous glisse subtilement des informations concernant les cinq protagonistes féminines de l’histoire qui vont nous conduire vers une explication horrible des faits. La séquestration et la manipulation génétique deviennent les thémes centraux de ce polar et on se dit que tout cela pourrait être réel aux vues des différents faits divers qui ponctuent l’actualité. L’auteur utilise la violence qui ici n’est jamais gratuite pour accentuer les faits et gestes horribles d’un géniticien apprenti sorcier.
Néanmoins, la fin reste prévisible mais toutefois, on prend plaisir à la lire!
 
Pascal Marmet nous livre donc ici un polar qui tient toutes ses promesses mais qui n’est pas à mettre entre toutes les mains et que l’on dévore jusqu’à la dernière page.
 
 
Je remercie Libfly et les éditions France-Empire de m’avoir permis de découvrir A la folie de Pascal Marmet.
 
Publicités