Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Issa Hated et le deuxième monde a été écrit par Mégane Ibanes, paru aux éditions du panthéon. Il est composé de 158 pages et coûte 15 euros.

Présentation de l’éditeur

Après avoir fait une fugue, Issa apprend qu’il est le petit-fils du légendaire Merlin l’enchanteur et qu’il existe un monde parallèle au nôtre où règne la magie. Il doit alors aider le deuxième Monde à se débarrasser d’un être maléfique, Ombrort, qui veut prendre le pouvoir.Avec l’aide de ses amis, Issa se lance dans une aventure hors du commun pour faire triompher les siens. Mais un enfant peut-il déjouer les plans des forces du mal à lui seul ?
Mégane Ibanes est née le 16 juillet 1993 en banlieue toulousaine. Dyslexique, Mégane rencontre quelques difficultés face à la lecture jusqu’au jour où elle découvre J.K. Rowling et sa saga «Harry Potter».Son imagination fertile et sa passion des mots la poussent à écrire, à l’âge de 15 ans, son premier roman : «Issa Hated et le deuxième Monde». Actuellement élève de terminale, elle poursuit l’écriture du deuxième tome des aventures d’Issa.
 
 
Mon avis
 
Mégane Ibanes nous livre un roman de jeunesse très (parfois trop) inspiré de Harry Potter. Malheureusement, l’âge de l’auteure au moment de l’écriture (quinze ans) se ressent lors de la lecture. Les phrases sont assez enfantines et il faut un peu de temps pour s’y habituer.
 
Le quatrième de couverture est très prometteur : Issa Hated, petit-fils de Merlin l’enchanteur doit partir dans le deuxième monde pour empêcher Ombrort de régner. On nous propose de vivre « une aventure hors du commun » mais le récit a du mal à décoller et à trouver un souffle épique à cause du manque d’action. Cette dernière est peu présente et quand on voit une lueur de bataille ou d’aventure (exemple le labyrinthe), cela s’arrête au bout d’une page, au plus deux! C’est dommage car l’histoire aurait été beaucoup plus intéressante… A la place, on a un récit essentiellement basé sur les rencontres de Issa avec Lumen, Markus, Cyra, David, Blue, Candy, les centaures, Médusa, le prince Joshua, la reine Méline, Jean…
 
Un point qui m’a fortement chiffonnée dans le livre de Mégane Ibanes est la ressemblance avec Harry Potter. On y retrouve les parents de Issa qui meurent en combattant les forces du mal, la famille d’accueil qui ne voit en lui qu’un fardeau et un « esclave », des objets à retrouver qui font penser aux Horcruxes de Voldemort, le labyrinthe que l’on a pu découvrir dans La coupe de feu….
 
Toutefois, il y a de bonnes idées telles que le fait d’inclure « les peuples de l’espace » dans l’histoire ou bien d’intégrer un peu de mythologie (ce qu’avait déjà fait J.K.Rowling : le sphinx dans le labyrinthe, ici remplacé par la gorgone Médusa). De plus, le fait que le serviteur de Ombrort soit le frére de Lumen, sorcier protecteur d’Issa, peut provoquer un duel fort intéressant dans la (les) suite(s) de Issa Hated et le deuxième monde.

 

Je remercie les Editions Panthéon ainsi que Les Agents littéraires de m’avoir permis de découvrir Issa Hated et le deuxième monde de Mégane Ibanes.

 
 
Publicités