Étiquettes

, , , , , , , , ,

le roman du parfum

Présentation de l’éditeur

Dans cette aventure romantique, le héros est le parfum. L’acteur Tony Curtis, le fils d’Ariane. Il est l’atomiseur pour répandre les senteurs et, accessoirement, joyeux répétiteur du cours d’histoire que la jeune Sabrina doit apprendre sur le bout du nez avant son entrée à l’école des parfums. De l’Égypte antique à nos jours, le lecteur prend la route des épices et apprend tout sur la vie tumultueuse du parfum.
 
 
Mon avis
 
Le Roman du parfum nous plonge dans l’univers du parfum de manière assez subtile.
Pascal Marmet nous en conte l’histoire à travers le personnage de Sabrina, dont l’odorat est surdeveloppé, et de Tony Curtis, acteur américain de la grande époque d’Hollywood, pendant un vol entre Paris et Los Angeles. Ce roman est tiré de faits réels.
 
Je tiens à préciser que je ne suis pas une folle des parfums car ils me donnent des migraines mais ce livre m’a passionné. Dans ce roman, on remonte à l’origine du parfum, on explore ses diverses utilisations ( à la période des Pharaons, d’Alexandre le Grand, au Moyen-Age et actuellement…) et on découvre le marketing qui l’entoure ainsi que notre attitude face à ces flacons dont la possession est devenue banale alors que ce sont des produits de luxe. De plus, Pascal Marmet a le mérite de faire sortir de l’ombre les nez qui ont créé les parfums les plus connus mais qui restent inconnus pour les profanes.
 
Cela pourra paraître une lecture assez fastidieuse mais ce n’est absolument pas le cas grâce au don de conteur de Pascal Marmet. Le duo Sabrina/Tony Curtis ainsi que l’amour naissant entre l’experte en parfum et Lionel donnent de la légéreté à la lecture. On navigue facilement entre le cours que Sabrina donne à Tony Curtis sur le parfum et la carrière de l’acteur qui nous dresse un portrait peu flatteur de Hollywood. Pour moi, trentenaire, Tony Curtis était seulement le compère de Roger Moore dans Amicalement Vôtre, série que j’ai souvent regardée quand j’étais petite, et le père de Jamie Lee Curtis… J’ai découvert sa longue filmographie (dont Certains l’aiment chaud et Spartacus que j’ai vus mais où je n’avais pas remarqué Tony Curtis!!) grâce à ce roman. On suit son parcours (un certain paralléle peut être fait avec celui de Sabrina qui, elle aussi, a pu rencontrer et s’entourer des bonnes personnes…) ainsi que les excés de l’acteur/peintre et une vague de sympathie nous emporte…
 
En résumé, Pascal Marmet nous livre un roman très plaisant et instructif qui permet au lecteur de s’évader grâce aux différentes senteurs et aux parcours des différents protagonistes. A lire!!!!
 
Je remercie chaleureusement Pascal Marmet ainsi que les Editions du Rocher qui m’ont permis de découvrir Le Roman du Parfum en avant-première.
Publicités