Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,

conjuration

Présentation de l’éditeur

Et si seul le Mal pouvait combattre le Mal ?Une véritable épidémie de meurtres ravage la France.
Plus que des rituels, les scènes de crimes sont un langage.
Et les morts semblent se répondre d’un endroit à l’autre.
Plusieurs tueurs sont-ils à l’oeuvre ? Se connaissent-ils ?
Et si c était un jeu ?
Mais très vite, l hexagone ne leur suffit plus :
l’Europe entière devient l’enjeu de leur monstrueuse compétition.
Pour essayer de mettre fin à cette escalade dans l’horreur, une brigade de gendarmerie pas tout à fait comme les autres et un célèbre profiler, appelé en renfort pour tenter de comprendre.
 
 
Mon avis
 
 
Quel plaisir de retrouver Maxime Chattam dans ce thriller très noir. Dès les premières pages, l’auteur nous plonge dans l’horreur de crimes qui ont tous un point commun : *e marqué sur les victimes ou près d’elles. Il apparaît très vite qu’un seul homme ne peut pas être le bourreau. Les trois gendarmes principaux (Alexis, Ludivine et Segnon) s’occupant de l’enquête font appel à un ancien criminologue, Mikelis, ayant pris sa retraite pour leur permettre d’avancer dans leurs recherches. Et les découvertes effroyables qu’ils font sont une plongée dans l’âme humaine, un des sujets préférés de Chattam!
Ce thriller est à la fois captivant et terrifiant. Au grè des meurtres, l’auteur nous méne, bien sûr, en France, mais aussi en Ecosse, en Europe de l’est et au nord du Canada pour un final explosif. Rebondissements, horreur et scénes d’actions sont les maîtres-mots de La conjuration primitive où les différents protagonistes n’ont aucune immunité et peuvent être tués à n’importe quel moment!
Les chapitres courts et la fluidité de l’écriture séduisent tout de suite le lecteur qui est happé par ce récit assez oppressant. La nature de l’Homme et un pan de la Seconde Guerre Mondiale souvent oublié sont traités de manière effrayante mais aussi très réaliste.
Il est difficile d’en écrire plus sans révéler l’histoire…
 
En résume, Maxime Chattam nous livre un thriller efficace et pesant dans la continuité de sa Trilogie du Mal (un petit clin d’oeil à la fin de La conjuration primitive apparaît pour notre plus grand bonheur) qui réjouira de nombreux lecteurs. N’hésitez pas un instant!
 
Je remercie Myboox pour m’avoir permis de découvrir La conjuration primitive de Maxime Chattam.
 
 

Publicités