Étiquettes

, , , , , , , ,

le monde perdu

Présentation de l’éditeur

Six ans après la catastrophe de Jurassic Park, quelque chose a survécu.

Au large du Costa Rica, les inventeurs de la fantastique épopée zoologique ont échoué et vu leur projet anéanti. Mais les dinosaures ont continué à se reproduire. Pourquoi ? Comment ? Mystère. L’ïle est devenue un monde perdu, repeuplé de mammifères géants et de féroces carnivores. Pour un petit groupe d’hommes et de femmes aussi érudits que téméraires, un nouveau combat commence. Le rêve scientifique s’achèvera-t-il en cauchemar, comme la première fois ?

Mon avis

La suite de Jurassic Park est un bon cru malgré quelques invraisemblances dont la présence des jeunes génies sur cette île perdue où les dinosaures vivent en liberté. Le monde perdu est moins percutant que le premier tome mais on passe un bon moment de lecture.

Dans cet opus, Michael Crichton continue sa réflexion sur l’évolution, la théorie du chaos et la disparition de certaines espèces. On retrouve le professeur Malcom (laissé pour mort à la fin du premier livre) qui doit repartir sur une île du Costa Rica qui servait de base arrière pour la reproduction des différents dinosaures à celle de Jurassic Park. Le comportement social et l’intelligence de ces animaux préhistoriques sont passés au peigne fin.

Les descriptions sont encore une fois bluffantes et l’action est toujours aussi présente. Qui va revenir vivant de cette île? Le groupe venu prendre des embryons va-t’il réussir son pari ? Suspens, mort, dinosaures à foison, réflexions scientifiques… Voici les éléments qui permettent une lecture agréable.

Pour ceux qui ont vu le film, ne vous attendez pas à lire le scénario… Il y a très peu de points communs.

Publicités