Mots-clefs

, , , , , , , , ,

venise

Présentation de l’éditeur

Pénélope, la désormais fameuse conservatrice de Versailles, qui a déjà révélé les inquiétants mystères de la tapisserie de Bayeux (Intrigue à l’anglaise) et du château de Versailles (Intrigue à Versailles), passe une semaine à Venise pour un savant colloque. Un illustre écrivain français, qui ne publie que sur cette ville, meurt tragiquement. Bientôt, ce sont tous les « écrivains français de Venise », club d’habitude paisible, qui sont menacés. Pénélope se retrouve au cœur d’une énigme dont l’origine remonterait au fameux Bal du Siècle, donné par Carlos de Beistegui dans son palais de la Sérénissime en 1951. Aidée par son fiancé le journaliste Wandrille, elle se lance sur la piste d’un tableau de Rembrandt que personne n’a jamais vu et qui dormirait quelque part sur une des îles de la lagune. Les plus grands hommes de lettres français commencent à craindre pour leur vie…

 
 
Mon avis
 
Ce roman policier est une déception. Le postulat de départ est attrayant : une menace de mort pése sur les écrivains français de Venise (qui se sont regroupés en une sorte de loge) si « le cheval de l’île noire ne rentre pas à l’écurie ». Pénélope trouve un carton précisant cette prophétie près du corps d’un chat mort à Venise tandis que son compagnon, Wandrille,  fait la même découverte à Paris. On espère une intrigue prenante avec ce couple d’enquêteur qui va se rejoindre à Venise… Oui mais, le rythme est assez lent et les indices et faits arrivent comme un cheveu sur la soupe… Les différents personnages, même l’héroïne Pénélope, ne sont pas attachants. Quant à la ville italienne, elle ne fait pas rêver et aurait mérité un meilleur traitement que celui fait par l’auteur qui oppose dès qu’il le peut le Venise touristique et celui des purs habitants. Si l’intrigue s’était déroulée dans une autre ville, cela n’aurait pas été dérangant car Venise est sous-exploitée. Enfin, l’écriture d’Adrien Goetz est assez brouillonne et part de temps en temps dans tous les sens… Un roman policier vite lu et vite oublié !
Publicités