Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , ,

alphabet

Présentation de l’éditeur

Aaah… Ben, Cornegidouille !
Voilà la Capucine qui lâche les monstres !
Vingt-six créatures attirantes ou repoussantes qui jonglent et jouent avec les vingt-trois lettres de l’alphabet pour le plus grand régal des petits et des grands !

 

Mon avis

 

A travers vingt-six histoires courtes (deux pages maximum chacunes) au format bande-dessinée, Capucine Mazille nous présente des monstres parfois loufoques et hauts en couleurs. Le lecteur y rencontre Dimitri le dragon, Félicien le fântome, King Kong et le korrigan qui veut lui faire la peau, Louis le loup-garou, Méduse, Thierry le troll, Victor le vampire entre autres…

Cet album de Capucine Mazille est de très belle facture et plaira aux petits. La bonne idée est d’avoir fait correspondre une lettre à chaque histoire. Par exemple, pour le L, chaque mot important de l’histoire commence par cette lettre. Le même processus est répété pour chaque récit et les vignettes qui l’accompagnent. Ainsi, dans l’histoire de Victor le vampire qui vire au vert, on retrouve les mots : « vernissage », « vendredi », « ville », « venitienne », « visiteurs », « variés », « voyou », « visite », « viking », « voleuse », « vizir », « voyante », « vulgaire », « verveine », « vengeance », « vérité »….Ce la permet aux enfants d’étoffer leur vocabulaire tout en s’amusant.

Quant aux vignettes, elles sont très colorées et les dessins sont très soignés. Un bel aperçu est donné par la couverture qui est magnifique!

La plupart des monstres ne sont pas effrayants (sauf Zoé la zombie) et cela permettra aux enfants de passer un bon moment de lecture, de découverte et d’amusement.

 

Je remercie Libfly et les Editions Mosquito pour la découverte de ce livre dans le cadre de La Voie des indés.

Publicités