Étiquettes

, , , , , , , , ,

don1

Présentation de l’éditeur

Un jeune journaliste envoyé par le San Francisco Observer… une vielle femme qui l’accueille dans sa magnifique maison familiale sur laquelle il doit écrire un article et qu’elle doit vendre urgemment… Une rencontre fortuite entre deux personnes bien différentes… Une nuit idyllique brisée par une violence sans nom… Le jeune homme attaqué, mordu, de manière inexplicable par une bête qu’il ne peut voir dans la pénombre… Un épisode violent qui met en marche une transformation aussi terrifiante que séduisante alors que le jeune homme, pris en étau entre extase et horreur, entre acceptation et peur de ce qu’il est en train de devenir, est sur le point de connaître le frisson du don du loup.

Alors qu’il résiste au plaisir et à la fascination de sa sauvagerie animale et découvre avec surprise sa capacité à faire le bien, il se retrouve mêlé à un étrange et dangereux sauvetage et se retrouve malencontreusement pourchassé par les autorités, les médias et les scientifiques (son ADN pourrait apporter la preuve de la dualité de son état)… Alors qu’un amour nouveau et profond l’enveloppe, des questions naissantes le forcent à s’enfoncer dans ce monde mystérieux inédit : des questions sur pourquoi et comment il a reçu ce don ; sur sa vraie nature et cet attrait curieux mais satisfaisant pour le bien ; sur la compréhension innée qu’il y en a d’autres comme lui qui observent (des créatures gardiennes qui existent depuis la nuit des temps et qui pourraient être en possession de secrets antiques et de connaissances en alchimie). Par dessus tout, il s’agit d’une quête de rédemption d’un esprit tourmenté par un nouvel horizon de tentations et par la perspective d’un cheminement difficile et exaltant pour concilier totalement loup et homme.

Mon avis

Le don du loup est un livre que j’ai dévoré en deux jours ! L’histoire de Reuben, journaliste devant écrire un article sur la vente de la maison du disparu Félix Nideck, est très captivante. Après une nuit d’amour avec Marchent, l’actuelle occupante du lieu et nièce de Félix, sa vie sera chamboulée : un cambriolage qui coûtera la vie à Marchent scellera son destin car une bête va le mordre et le sauver. Amené à l’hôpital, il y restera quelques jours pendant lequels lui et ses proches vont s’apercevoir que son corps change. De plus, ses analyses sanguines sont infaisables… Le processus de métamorphose a commencé. Anne Rice nous permet de vivre ce changement au plus près qu’il soit physique, mental, amoureux. Les descriptions sont assez surprenantes et captivent le lecteur.

La partie la plus intéressante du livre est le questionnement sur le fait de rendre justice. En effet, suite à sa morsure, Reuben peut entendre les voix des personnes qui sont en danger. Ces perceptions provoquent sa métamorphose et il part sauver la personne en détresse en tuant l’agresseur sauvagement. Doit-on alors le considérer comme un héros ou un assassin ? Reuben, lui-même se pose la question car Anne Rice a eu la bonne idée de lui laisser sa conscience quand il devient loup-garou. Les personnages secondaires sont aussi très importants dans cette réflexion. La position, entre autres,  de son frère curé tiraillé entre Reuben et sa foi est bien traitée.

En conclusion, Le don du loup est une très belle découverte mélangeant le surnaturel et un questionnement profond sur les êtres humains et la morale. Une fois ouvert, on ne peut plus lâcher le livre et on se demande comment tout va finir. Anne Rice a un don d’écriture permettant au lecteur de rentrer dans une histoire fantastique sans qu’un sentiment d’invraissemblance s’insinue.

 

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Michel Lafon de m’avoir permis de découvrir Le don du loup d’Anne Rice lors de l’opération Masse critique.

Publicités