Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , ,

troisieme humanite

Présentation de l’éditeur

Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité.
Il y en a eu une avant.
Il y en aura une… après.
En Antarctique, le paléontologue Charles Wells et son expédition découvrent, tout au fond d’un lac souterrain, les restes de squelettes humains d’environ 17 mètres de long.
A Paris, le projet d’étude de son fils David sur le rapetissement humain est sélectionné par un tout nouveau programme de recherches, consacré à « l évolution de notre espèce ».
Wells père a retrouvé l’ancienne humanité, Wells fils entrevoit la prochaine humanité, mais ils sont loin encore de savoir la vérité.
C’est grâce au soutien et à la passion amoureuse d’une femme, Aurore Kammerer, spécialiste dans la connaissance des Amazones, que sera révélé le plus surprenant des secrets et réalisée la plus folle des expériences, modifiant à jamais l’avenir des générations futures.
 
 
 
Mon avis
 
A travers Troisième Humanité, Bernard Werber retrace l’histoire du monde (réélle et imaginaire) en nous projetant aussi dans le futur. La réflexion sur l’Homme et sa place dans le Monde est le théme central.
Un des personnages principaux est la Terre, dotée d’une conscience, qui décide de se rebeller contre les humains qui n’ont de cesse de la détruire à force de surpopulation, de forages lui pompant ce qu’elle considére comme son sang (le pétrole entre autres)… C’est grâce à ses souvenirs que l’on revit l’histoire de notre planéte (météorites, dinosaures….) mais aussi grâce à l’Encyclopédie du savoir relatif et absolu qui regroupe les théses sur l’évolution, des pans d’histoire, des renseignements sur les peuples, les animaux et les découvertes scientifiques. Tous ces éléments sont disséminés dans l’histoire de David et Aurore, deux scientifiques approchés par une organisation secrête de l’Etat français pour créer des êtres humains de très petite taille mais avec une grande résistance aux différentes maladies. Le lecteur suit leurs avancées entre doutes, réflexions sur leurs recherches mais aussi espèrance d’une ère nouvelle où l’Homme prendra conscience de son action (même si cela est peine perdue !). La nouvelle espèce humaine appelée Emach est majoritairement féminine, plus résistante. Cependant, il va falloir calquer cette nouvelle société sur la nôtre afin que l’ordre puisse régner. Comment vont réagir les humains à ce nouveau peuple ?
 
 
Bernard Werber réussit à transporter les lecteurs dans un monde bien réel que nous connaissons tous en y incorporant une part de sciences-fiction qui n’est pas si dénuée de sens! J’ai hâte de découvrir la suite dans Les micro-humains et savoir si ce peuple miniature va provoquer la fin de l’Homme de notre taille ou si une entente peut perdurer (ce qui est rarement le cas)… Troisième Humanité est un roman passionnant que je conseille vivement.
 
 
 
 
Publicités