Étiquettes

, , , , , , , ,

les apparences

Présentation de l’éditeur

Amy et Nick forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan pour s’installer dans le Missouri. Un jour, Amy disparaît et leur maison est saccagée. L’enquête policière prend vite une tournure inattendue : petits secrets entre époux et trahisons sans importance de la vie conjugale font de Nick le suspect idéal. Alors qu’il essaie lui aussi de retrouver Amy, il découvre qu’elle dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d’autres plus inquiétantes.

 

Mon avis

 

Le jour de son anniversaire de mariage avec Amy, Nick rentre chez lui suite à l’appel de son voisin pour découvrir la disparition de sa femme et son salon saccagé. Son attitude étant suspecte, Nick devient le coupable idéal pour la police, les habitants de la ville et les journalistes. Lors de la première partie du thriller, on suit la progression de l’enquête, les sentiments de Nick et le journal intime de sa femme. Amy semble être une femme douce, gentille alors que son mari paraît ingrat, lassé de son amour et égoïste… On comprend vite que l’histoire n’est pas aussi simple…

Ce thriller est prenant grâce à son rythme soutenu (même si des petites longueurs sont à déplorer parfois) et aux chapitres courts alternant entre Nick et Amy. Il y a toujours un flux tendu entre la haine et l’amour dans ce couple. Même si on sent bien que Nick n’est pas le meurtrier très vite malgré les apparences, on se laisse prendre par ce polar qui vogue de rebondissements en rebondissements… On se retrouve face à un jeu machiavélique qui laisse pantois dès le début de la deuxième partie du livre. Gillian Flynn nous plonge dans une histoire très bien ficelée dans laquelle personne n’est vraiment gentil mais certains sont d’une méchanceté sans nom… Quant à la fin, elle est terrible, pas au sens « sanguinaire » mais plutôt psychologique.

A lire….

Publicités