Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

tempete blanche

Présentation de l’éditeur

Roaring Fork, station huppée du Colorado. L’inspecteur Aloysius Pendergast, du FBI, arrive juste à temps pour éviter que sa protégée, Corrie Swanson, ne passe dix ans derrière les barreaux.
Cette dernière, qui enquête sur la mort de onze mineurs prétendument dévorés par un ours, en 1876, s’est en effet mis à dos les autorités locales, dont les juteux projets immobiliers pourraient être mis à mal.
Au moment où Pendergast arrive, la municipalité doit aussi faire face à un autre problème menaçant la station : un pyromane met le feu à plusieurs chalets cossus – leurs propriétaires étant enfermés à l’intérieur.
Pendergast résoudra l’énigme de la mort des onze mineurs en mettant la main sur une nouvelle inédite du Dr Watson mettant en scène Sherlock Holmes – nouvelle connue des holmésiens mais jamais publiée.
Qui sait si la résolution d’un crime vieux de 135 ans ne permettra pas de comprendre les agissements du pyromane… ?
 
 
Mon avis
 
 
Etant une adepte des enquêtes d’Aloysius Pendergast, je me suis précipitée à acheter Tempête blanche qui est sorti récement… Et encore une fois, j’ai été bluffé par l’intrigue ! Ce thriller a été lu en deux jours tant il est excellent… Certes, Pendergast n’est pas le personnage principal de ce thriller et il laisse la place à Corrie, sa petite protégée qui a trouvé un excellent sujet de mémoire qui avait donné lieu à une discussion entre Oscar Wilde et Conan Doyle au début du XXème siècle : la mort de onze mineurs dévorés par un ours dans la ville de Roaring Fork…  Ce lieu est devenu un paradis pour les riches grâce entre autre à un grand complexe immobilier qui est sur le point de s’étendre sur le terrain de l’ancien cimetière. Corrie se retrouvant en prison suite à sa détermination à analyser les restes des dépouilles des mineurs suite à l’interdiction du Shérif, elle écrit à Pendergast qui a pris du recul par rapport à sa carrière suite aux événements survenus dans Descente en enfer.
 
Meurtres, courses poursuites, mystère… Voici ce que vous allez rencontrer lors de la lecture de ce thriller qui peut être considéré comme un huis-clos tant tout se passe dans cette ville qui est renfermée sur elle-même! Tous les ingrédients sont bien dosés et ne laissent aucun moment de répit au lecteur ! Preston et Child ont même eu la bonne idée d’écrire une nouvelle de Conan Doyle qui aurait bien pu être de sa main même s’il n’en est rien ! Pendergast est encore plus taciturne que d’habitude mais on ne peut pas non plus le voir tout guilleret suite à ce qu’il s’est passé dans les thrillers précédents… Toutefois, le fait que Pendergast ne soit pas le protagoniste principal ne gêne en rien la lecture. Enfin, le passage dans les tunnels des mines est excellent : suspens, rebondissements, petites bêtes qui se promènent… Ce dernier quart du livre est si addictif qu’il est impossible de fermer le livre avant de l’avoir fini !
 
A lire !
Publicités