Étiquettes

, , , ,

treize raisons

Présentation de l’éditeur

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.
 
 
 
 
Mon avis
 
 
 
Livre poignant sur les raisons qui ont conduit Hannah, lycéenne, à se suicider. Voulant expliquer son geste, elle enregistre des cassettes et les fait parvenir à la première personne qui a enclenché le processus de destruction morale. Treize faces, une pour chaque camarade ou professeur l’ayant mené à la mort. Le récit commence lorsque Clay reçoit à son tour les enregistrements…
 
Ce livre est poignant et retrace habilement ce qui a poussé la jeune fille au suicide. De petites choses ( des détails pour certains ) ou des événements plus graves vont marquer profondément Hannah qui ne réussira pas à se sortir de cette spirale infernale. Malgré des discussions et un comportement indiquant que l’adolescente allait passer à l’acte, personne ne s’en est rendu compte réellement sauf un professeur qui n’a pas su trouver les mots pour l’apaiser.
En plus d’Hannah, il faut relever le personnage de Clay qui est tout aussi émouvant. On le suit lors de l’écoute des cassettes qu’il vient de recevoir. Il oscille entre incompréhension, désespoir, colère, impuissance face aux mots de son amie décédée.
 
Le sujet de Treize raisons est délicat mais bien mené. Une fois commencé, on ne pose pas le livre une seconde. Certes, dès le début, on connaît la fin mais on veut comprendre le cheminement d’Hannah et voir ce qui aurait pu la sortir de cet enfer. Elle a réellement eu une chance (je ne dirai pas laquelle ici pour vous laisser le soin de la découvrir) mais qu’elle n’a pas réussi à saisir… Enfin, on se rend compte que le moindre fait, même qui pouvant nous paraître anodin, est susceptible d’avoir des conséquences sur une tiers personne, surtout à l’adolescence, période pendant laquelle l’être humain est à fleur de peau.
 
Un livre à découvrir…
 
 
Publicités