Étiquettes

, , , , ,

prisooniers

Présentation de l’éditeur

Située au beau milieu de l’Arizona, ITC est une entreprise de technologie de pointe hautement mystérieuse. Sous la férule d’un scientifique aussi brillant que mégalomane, d’importantes recherches y sont menées dans le plus grand des secrets…Mais pourquoi ITC s’intéresse-t-elle aux travaux de l’équipe d’historiens qui, loin de là, dans la vallée de la Dordogne, a entrepris, sous la direction du professeur Johnston de l’université de Yale, des fouilles autour d’un monastère du XIVe siècle? Pour éclaircir la question, Johnston se rend en Arizona. Et disparaît…Deux jours plus tard, toujours en Dordogne, un parchemin vieux de six cent cinquante ans est mis au jour. Son message : « À l’aide » est signé du professeur Johnston…
*
*
*
*

Mon avis

Prisonniers du temps est un est une plongée spectaculaire dans le Moyen-Âge. Crichton s’appuie sur de réelles découvertes scientifiques pour faire voyager ses personnages dans le temps. Quand des archéologues sont envoyés dans le Moyen-Âge à l’endroit qu’ils sont en train de fouiller à notre époque pour retrouver leur professeur qui semble y être coincé, ils ne pensent pas se retrouver au cœur d’une des batailles de la Guerre de Cent ans. Leur voyage ne va pas être de tout repos surtout que ce dernier est chronométré et que le procédé utilisé par ITC n’est pas sans conséquences sur le corps.
*
Batailles, secrets, énigmes, réflexions scientifiques sont les piliers de ce roman. Crichton joue avec tous ces éléments pour nous livrer un roman intéressant, haletant et intelligent. Le suspens est à son comble du début à la fin. Le rythme est rapide, les rebondissements s’enchaînent. Le point fort de Prisonniers du temps est la reconstitution du Moyen-Âge ainsi que des cités et villages de l’époque et du mode de vie en pleine Guerre de Cent Ans. Il y a des batailles à foison, des traitres et la moindre sortie peut entraîner la mort…
*
Crichton réussit à donner de la crédibilité à son récit grâce à des explications scientifiques comme il sait si bien le faire. Le livre devient au fur et à mesure un plaidoyer pour l’authenticité historique qui ne peut être qu’une source d’inspiration pour les différentes générations.
*
Le seul point négatif mais qui n’empêche pas une lecture plaisante, c’est le côté parfois un peu scénario de l’écriture de Crichton : surenchère d’actions et de rythme.
*
Un bon Crichton à découvrir !
*
*
*