Étiquettes

, , , , , , ,

justice

Présentation de l’éditeur

Pour un juge londonien de premier plan, un assassin est un homme comme les autres et, quelque soit l’atrocité de ses crimes, il faut songer à le réinsérer dans la société. Malheureusement pour lui, quelqu’un n’est pas de son avis et considère qu’il est temps de mettre un terme à la carrière de ce magistrat.
Sa brutale disparition risquant de provoquer de sérieuses perturbations, qui d’autre que l’inspecteur Higgins pourrait éteindre l’incendie ?
Mais découvrir son auteur ne sera pas aussi facile que prévu.
*
*
*

Mon avis

Pour cette nouvelle enquête de l’inspecteur Higgins, Christian Jacq aborde un sujet  pour lequel je me suis toujours posée des questions : comment un avocat peut-il défendre un homme qui a commis des atrocités, ici des meurtres et sévices sur des enfants. Je sais que toute personne a le droit d’être défendue mais quel est l’état d’esprit des magistrats qui s’en chargent ?
*
Dans Justice est faite, le juge Fichter se fait assassiner après avoir permis à un meurtrier de fillettes de sortir de prison. Les suspects : les parents de la fillette, un journaliste voulant détruire Fichter, sa maîtresse et d’autres personnes que je vous laisse découvrir.
*
Higgins et Marlow, comme tous bons inspecteurs, veulent connaître la vérité même si l’élucidation du crime peut enfermer en prison un être meurtri par la perte d’un enfant…
*
L’enquête est très bien ficelée et ponctuée de mensonges, de découvertes, de faux-semblants. Le lecteur se laisse porter par les déductions d’Higgins qui semble avoir trouvé le coupable idéal… Mais, est-ce le cas ?
*
L’écriture de Christian Jacq est toujours aussi plaisante et entraînante. Le lecteur dévore Justice est faite pour savoir le fin mot de l’histoire et comment Higgins  va gérer la situation.
*
Je ne me lasse pas des enquêtes de l’inspecteur Higgins pour l’histoire en elle-même mais aussi le côté très anglais et les petites notes d’humour glissées dans les pages. Une fois encore, la France est légèrement visée (pour en dire des vérités !).
*
Le verdict est donc tombé pour Justice est faite : lisez-le !
*
*
Je remercie J Edition pour l’envoi la dernière enquête de l’inspecteur Higgins, Justice est faite.
*
*
*
*