Étiquettes

, , , , , , , , ,

le testament noir

Présentation de l’éditeur

Le 10 septembre 2001, un homme est assassiné à San Diego, en Californie. Après le terrible attentat du World Trade Center, l’archéologue Pierre Cavaignac découvre que son père était en possession d’un dangereux secret. Avec Marjolaine Karadec, son amie, il va devoir enquêter sur les origines de l’islamisme radical et l’incroyable alliance qui a réuni Hitler et Husseini, le grand mufti de Jérusalem. Le fondamentalisme islamique serait-il l’héritier du nazisme ? Les services secrets de pays amis, où ils comptent de nombreux frères maçons, vont les aider à empêcher Aafia Kaibouli, la redoutable chef des terroristes, de s’emparer d’un objet magique : la lance de Mahomet qui donne la victoire à qui la possède. Toulouse, la ville aux peuples multiples, voit l’achèvement de ce combat épique dont l’enjeu n’est pas moins que la paix sur le monde.
*
*
*

Mon avis

Il y a encore trois mois, je ne connaissais pas la maison d’édition City. Depuis, j’ai lu quatre de leurs publications et même si elles ont des genres différents, je peux dire qu’à chaque fois j’ai été agréablement surprise. Le testament noir est un bon thriller historique se basant sur la recherche de la Lance de Mahomet qui permettrait à son possesseur de vaincre lors de conflits.
*
Le monde est sous le choc du 11 septembre 2001 quand Pierre découvre que son père a été assassiné un jour avant les tragiques évènements. Un temps soupçonné d’être lié aux attentats, il devient vite la proie d’un groupe très dangereux. Sans trop vous révéler les dessous de l’enquête, Pierre va découvrir le passé de sa famille, l’histoire de Toulouse mais surtout les différentes alliances pendant la Seconde Guerre Mondiale.
*
Même si parfois il y a quelques facilités dans le récit, Le testament noir est prenant, intéressant. Les explications concernant le rapprochement des nazis et des musulmans afin d’éliminer les juifs sont d’une grande limpidité et nous font mieux comprendre les faits actuels. En se basant sur des évènements « historiques » et pour certains peu expliqués tels que l’explosion de l’usine AZF à Toulouse, l’auteur ancre son récit dans le réel. Quelques personnages se rapportant à des personnes existantes comme la veuve Aafia Kaibouli qui a été inspirée par la veuve noire renforcent ce sentiment de réalité.
*
Ne connaissant pas très bien Toulouse, j’ai appris de nombreuses choses sur cette ville grâce à ce livre : son histoire, ses hommes illustres, ses monuments. C’est une bonne plongée dans la Ville Rose.
*
Enfin, parlons de l’écriture qui est plaisante et rythmée. L’auteur a réussi à ne pas alourdir son récit avec des explications trop difficiles. Les faits historiques sont racontés simplement sans trop abreuver le lecteur d’informations.
*
En résumé, Le testament noir est un thriller qui réussit à intéresser le lecteur par son histoire mais aussi son questionnement sur notre monde actuel surtout dans cette  période si tragique. A découvrir !
*
 *
 *