Étiquettes

, , , , , ,

te laisser partir

Présentation de l’éditeur

Une mère accablée par la mort de son enfant. Un capitaine de police déterminé à lui faire justice, jonglant entre tensions familiales et obligations professionnelles.
Une femme fuyant son passé, résolue à construire une nouvelle vie.
*
*
*

Mon avis

Te laisser partir m’a fait l’effet d’une claque !  L’histoire, au début, est somme toute banale : un accident de voiture, un enfant tué, un délit de fuite, une enquête. Dans la première partie du livre, on suit Ray et son équipe qui mènent les recherches pour que la mort de Jacob, cinq ans, ne reste pas impunie. On suit aussi Jenna qui a décidé de prendre du recul après la mort de ce très jeune garçon. Deux cents pages pour suivre l’enquête qui patine et la reconstruction difficile de cette femme. Puis, l’auteur décide de faire un twist (comme on dit dans le milieu cinématographique) au milieu du roman… Et le lecteur prend conscience de l’étendue de l’habilité de Clare Mackintosh qui nous fait basculer dans une histoire encore plus grave et triste… Je n’en dirai pas plus pour ne rien dévoiler aux futurs lecteurs que j’espère nombreux.
*
On ne peut pas ressortir indemne de cette lecture… Te laisser partir donne dans un premier temps de l’espoir car on se dit que l’on peut se relever du pire mais suite à ce fameux twist, l’horreur de la violence s’empare du lecteur.
*
Les personnages (sauf un) sont attachants. On sent leur fragilité, les doutes mais aussi leurs convictions. Comme Ray, on cherche à savoir la vérité tout en sachant qu’en tournant la page on risque encore de se prendre un coup…
*
Avec ce premier roman, Clare Mackintosh frappe fort et je ne demande qu’à lire son prochain livre…
*
A lire !
*
*
*
Je remercie les éditions Marabooks ainsi que Babelio pour cette découverte lors d’une Masse Critique.