Étiquettes

, , , , , ,

ouragan

Présentation de l’éditeur

Parisienne jusqu’au bout de ses talons aiguilles, Iphigénie débarque dans le sud de la France pour écrire un livre sur le bonheur. Mais, dans une station balnéaire dépeuplée, en plein mois d’octobre, cette adepte de la pensée positive broie du noir et ne parvient pas à écrire une seule ligne. Elle, qui croyait tout connaître sur le bonheur, n’y comprend plus rien.
Jusqu’au jour où une de ses voisines suisse (et marabout !) lui ouvre ses chakras. A ceci près que c’est sa libido qu’elle réveille… Et c’est ainsi qu’Iphigénie commence à mener ses investigations sur le bonheur, travaux pratiques à l’appui.
Mais l’amour, le vrai, sous quels traits se cache-t-il ? Son timide voisin, un ténor argentin, un magicien version mafia ukrainienne, ou encore le rustre, mais intrigant Gaétan ?
*
*
*

Mon avis

Ce roman est une comédie assez déjantée. En effet, après avoir suivi son compagnon dans la ville de Cougnes sur la Côte d’Azur et s’être faite abandonnée, Iphigénie, parisienne dans l’âme, décide d’essayer de vivre sa vie. Entre des rencontres improbables, des attirances soudaines et des situations rocambolesques, son univers est chamboulé. Suite à ses nombreux coups de coeurs, elle tombe amoureuse de Ugor, un magicien. La passion entre eux semble réelle. Mais, elle va devoir supporter Stan, l’ami prestidigitateur de son amant qui paraît être un homme peut fréquentable. Après la disparition de l’amie de ce dernier, Iphigénie est persuadée qu’elle a été tuée par son compagnon. Elle va se lancer dans un grande enquête des plus dangereuses.
*
Ouragan sur la Riviera est un récit léger, rafraîchissant, addictif et drôle. Le ton est enjoué et même quand Iphigénie n’a pas le moral, elle arrive à nous faire sourire. L’écriture est vive mais parfois le lecteur à l’impression que le récit part un peu dans tous les sens. Qu’importe ! On se laisse emporter jusqu’à la dernière page tant on veut savoir comment l’histoire va finir et si l’amour va frapper à sa porte. Cela reste un bon moment de détente et à l’approche de l’été, cela pourrait être une bonne lecture de plage.
*
 *
 *
Je remercie les éditions City ainsi que LP conseils pour l’envoi d’Ouragan sur la Riviera de Sandra Nelson.
*
 *
 *