Étiquettes

, , , ,

les reves

Présentation de l’éditeur

Nul ne sait ce qui va arriver quand le rêve commence…

Une nuit, Kitty rêve qu’elle se réveille dans une chambre inconnue. Auprès d’elle, un homme qu’elle ne connaît absolument pas mais qui l’appelle Katharyn, et deux petits enfants qui l’appellent maman mais dont elle ne peut être la mère. Puis la scène s’estompe, Kitty ouvre les yeux et reprend sa vie de célibataire amoureuse des livres et libraire à Denver. Mais le rêve revient. De plus en plus souvent. De plus en plus puissant…

Face au miroir de cette autre vie imaginaire, Cynthia Swanson fait douter le lecteur.  Qui est vraiment son personnage ? Kitty, la jeune femme qui a fait le choix de se consacrer à sa passion des livres et n’a pas eu d’enfant, ou bien Katharyn, l’épouse comblée, son double onirique ? Au fil des pages, les frontières se brouillent. La résolution, en réorganisant les morceaux du miroir, laisse troublé, stupéfait et ému.

*
*
*

Mon avis

Pour le moment, je n’ai jamais encore été déçue par les romans Mosaic envoyés par LP Conseils et cette fois-ci il en est de même. Ce roman psychologique est habilement mené. Nous suivons Kitty / Katharyn, libraire célibataire dont le commerce tenu avec sa meilleure amie est en train de péricliter. Mais un jour, lorsqu’elle s’endort, une autre vie qu’elle aurait pu connaître lui apparaît. Elle est alors mariée à Lars, un homme qu’elle a sauvé d’une crise cardiaque et est mère de trois enfants. Cette vie « fictive » lui semble dans un premier temps parfaite mais au fil des rêves, elle s’aperçoit que tout n’est pas si rose…
*
Ce roman psychologique est bien mené et on se demande assez rapidement qu’elle est la vraie Kitty / Katharyn. La frontière entre réalité et rêve est très mince. Et bien sûr, le lecteur se met à la place de l’héroïne en se demandant quelle vie il préférerait avoir. De mon côté, le choix est vite fait mais je le tairai. Les rêves permettent d’échapper à la réalité mais on a vite fait de s’y perdre….
*
L’écriture de Cynthia Swanson est simple, habile et assez rythmée. On ne s’ennuie pas une seconde. L’auteure nous livre une héroïne attachante à laquelle on arrive à s’identifier par ses doutes, ses réflexions et ses réactions.
*
De plus, il y a un deuxième sujet traité dans ce roman qui est l’autisme. Comment réagir face à un enfant ayant ce souci. Katharyn / Kitty se sent désemparée et ne sait pas comment s’en sortir à moins que ses rêves lui donnent la solution…
*
Ce roman est donc une très bonne surprise que je conseille vivement.
*
*
*
Je remercie LP Conseils ainsi que les éditions Mosaic qui m’ont permis de découvrir Les rêves sont faits pour ça de Cynthia Swanson.
Publicités