Étiquettes

, , , , , , , , ,

gataca

Présentation de l’éditeur

Quel lien entre onze psychopathes gauchers et l’homme de Cro-Magnon ?
Alors que Lucie Henebelle peine à se remettre de ses traumatismes, l’ex-commissaire Sharko se voit relégué à des enquêtes de seconde zone. Telle la découverte du corps de cette jeune scientifique, battue à mort par un grand singe.
À nouveau réunis pour le pire, les deux flics plongent aux origines de la violence, là où le génome humain détermine son avenir : l’extinction.
Bienvenue à GATACA…

*

*

Mon avis

Nouveau Thilliez lu et une nouvelle fois, je suis restée scotchée au livre… L’enquête est prenante du début jusqu’à la fin. On y retrouve les deux flics Hennebelle et Sharko vus précédemment dans les autres livres de Thilliez. Ils vont devoir faire équipe alors que le souvenir douloureux de l’enlèvement des filles de Hennebelle est bien présent. Cette dernière fait face à la mort comme elle le peut avec l’aide de sa mère. Quant à Sharko, le terrible événement l’a usé et il se laisse dépérir peu à peu. Cette nouvelle enquête va leur permettre d’avancer sur leur vie personnelle et sociale.

*

L’enquête en elle-même est passionnante. Le lecteur est plongé dans un monde d’apprentis sorciers qui jouent avec l’ADN… Une particularité de certains gauchers est mise en avant qui remonterait à l’époque de Cro-Magnon : la violence. En effet, l’auteur nous explique pourquoi certains peuples à certaines époques étaient majoritairement gauchers et pourquoi au fur et à mesure les droitiers sont devenus plus nombreux. Etant gauchère, je me suis posée quelques questions, je dois l’avouer.

*

Le rythme de Gataca est soutenu. Il n’y a aucun temps mort tant au niveau de l’enquête que des informations scientifiques fournies. Les héros ne sont pas épargnés et le lecteur ne peut que ressentir de l’empathie pour eux. On ne peut qu’apprécier un tel thriller.

*

A lire !

*

*