Étiquettes

, , , , , , , , , , , ,

art

Présentation de l’éditeur

Qu’est-ce que l’Art ? Comment sont nées les premières oeuvres ? Pourquoi certaines ont-elles traversé les siècles, quand d’autres sont tombées dans l’oubli ? Comment vivent et travaillent leurs créateurs ? Précise, vivante, impeccablement documentée, mise en scène avec bonheur par Bruno Heitz, L’Histoire de l’Art en BD propose un immense voyage dans le temps, à la découverte de la création artistique, de ses oeuvres et ses auteurs, peintres, sculpteurs et architectes. Ce premier tome aborde chronologiquement : La Préhistoire (les peintures rupestres, les mégalithes), L’Egypte, La Grèce et la Rome antiques, Le Moyen Âge (les cathédrales) et les débuts de la Renaissance en Italie (Giotto, Botticelli…).
*
 *
 *

Mon avis

Je suis toujours intéressée par les BD voulant expliquer l’évolution de notre monde sur divers sujets. Quand Babelio a proposé lors de sa Masse Critique, L’histoire de l’art en BD, je n’ai pas hésité à le choisir ! Dans ce tome 1, on nous retrace l’art de la Préhistoire à la Renaissance Italienne, en Occident. Pour nous guider, un grand-père explique à ses enfants les différentes périodes de l’art. On y croise l’homme de Néandertal, les mésopotamiens, les égyptiens, les romains, les grecs, les wisigoths dans une première partie. Dans une deuxième qui est consacrée à la période allant du Moyen-Âge à la Renaissance, on se penche sur la France, l’Angleterre, les croisades et la découverte de l’Amérique du Sud. Enfin, une dernière partie aide grâce à des photos et reproductions d’expliciter ce qui a été raconté dans la bande dessinée.
*
Cette bande-dessinée est très intéressante pour les enfants mais aussi pour les adultes. Certes, les grands apprendront moins de choses que les plus jeunes mais une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal. C’est la base de l’évolution de l’art qui est abordé dans cet ouvrage. J’aurais aimé parfois que le sujet soit un peu plus approfondi mais cela reste un bon b.a-ba.
*
Les dessins sont simples et assez représentatifs de l’art. L’idée d’avoir un papi qui explique à ses petits-enfants est bonne. Cela représente la transmission de la connaissance. Les explications sont claires mais assez générales.
*
En résume, L’histoire de l’art en BD permet une bonne entrée en matière concernant l’art et peut permettre de réveiller l’intérêt de certains à ce sujet. Un deuxième tome est normalement prévu pour combler la période de la fin de la Renaissance à nos jours.
 *
 *
Je remercie Babelio ainsi que Casterman qui m’ont permis de découvrir L’histoire de l’art en BD lors d’une Masse critique.
*
 *
 *