Étiquettes

, , , , , ,

stabat

Présentation de l’éditeur

Comment Mia, Matthis, Sacha et Valentin, quatre jeunes pianistes, étudiants au Conservatoire national de musique de Paris, ont-ils pu disparaître sans laisser de trace, à un mois d’un concours international ? Ont-ils, sous la pression, décidé ensemble de tout plaquer ? Impossible, d’après les familles interrogées sans relâche par Clara Di Lazio. S’agit-il d’un enlèvement ? La commissaire, réputée coriace, a l’intuition terrible que dans cette enquête, chaque minute compte…

*

*

Mon avis

J’ai été agréablement surprise par Stabat Murder car c’est un thriller intéressant et prenant. Je ne connaissais pas cette auteure donc j’ai commencé le livre sans à priori… Et je l’ai dévoré en un jour.

*

L’histoire de ces quatre étudiants en piano au conservatoire qui disparaissent est assez addictive. Il n’y a pas de temps morts. Les chapitres sont courts ce qui donne du rythme. Il y a alternance des personnages pour chaque chapitre et cela permet d’avoir le point de vue de chacun : les étudiants, leur entourage, la commissaire Clara Di lazio, Elise l’ex de Matthis, leur professeur Laurent…. Les regrets commencent à apparaître pour certains, pour d’autres l’indifférence. Est-ce qu’un d’entre eux réussira à sortir du Cube, pièce noire dans laquelle ils sont enfermés ? Est-ce que la police arrivera à temps? Et bien sûr, qui est derrière ces enlèvements ? Même si j’avais réussi à trouver qui était le(s) kidnappeur(s), cela n’a rien enlevé à la lecture de ce thriller. Justement, on veut connaître les conséquences d’un tel geste.

*

Enfin, comment ne pas parler de musique et surtout de piano quand on fait un article sur ce thriller. ayant une soeur qui a fait du piano pendant de nombreuses années, cela m’a rappelé ses répétitions et les notes qui ne « voulaient pas passer ». je pense qu’il aurait judicieux de mettre la « playlist » des morceaux interprétés et évoqués par les personnages au début du livre afin que les lecteurs puissent se plonger pleinement dans l’histoire.

*

Une agréable découverte.

*

*

Je remercie les éditions Syros ainsi que LP Conseils qui m’ont permis de découvrir Stabat Murder de Sylvie Allouche.

*

*

 

 

Publicités