Étiquettes

, , , ,

Présentation de l’éditeur

Tueur en série… Traque infernale. Médecine légale. Services secrets. … Terrorisme. La victoire du Mal est-elle inéluctable ? Ce thriller va détruire vos nuits et hanter vos jours.
 *
 *

Mon avis

Maxime Chattam revient au thriller avec L’appel du néant et c’est très appréciable. On y retrouve Ludivine et Segnon que l’on avait croisés dans les précédentes oeuvres de l’auteur qui vont se heurter à un assassin difficile à cerner dont le mode opératoire semble toujours le même (étouffement au serflex) mais dont les victimes ne semblent rien avoir en commun… A moins qu’un but commun les ait réunies. L’arrivée de Marc de la DGSI va permettre une enquête parallèle très ancrée dans la réalité de notre monde et de la France : le terrorisme.
*
Maxime Chattam nous livre un thriller moins horrible que ses précédents sur les crimes mais nous fait froid dans le dos en nous expliquant les rouages des cellules terroristes. Cela est terrifiant et l’on comprend mieux les difficultés de nos services d’Etat à les arrêter à temps. On y retrouve les différentes couches de la surveillance, des polices et gendarmeries, des renseignements qui existent en France et on s’aperçoit que cet énorme mille-feuille est certes complet mais peut freiner une enquête le temps que tout se coordonne.
*
L’écriture de Chattam est toujours aussi percutante et permet de mieux nous imprégner de l’ambiance du roman. Le suspens et les rebondissements sont présents jusqu’à la fin. Il faut noter le travail de l’auteur pour se documenter et être au plus près du réel tout au long de l’histoire.
*
En résumé, L’appel du néant est un thriller qui ne ressemble à aucun autre du même auteur et plus dans l’actualité. On peut être décontenancé au début de la lecture mais au fil des pages, on se laisse embarqué par l’histoire.
 *
 *
Je remercie Babelio ainsi que les éditions Albin Michel pour la découverte de L’appel du Néant de Maxime Chattam lors d’une Masse Critique
 *
 *
 *
 *
Publicités