Présentation de l’éditeur

Constantinople, 1203. Tandis que les croisés s’apprêtent à assiéger la ville, un groupe de Templiers s’infiltre dans la bibliothèque impériale afin d’y dérober des documents secrets qui ne doivent en aucun cas arriver entre les mains du Pape. Les hommes parviennent à voler trois coffres recelant de dangereux secrets. Mais ils ne vivront pas assez longtemps pour les découvrir.
Le Vatican, de nos jours. Sean Reilly, agent du FBI, a le privilège de pouvoir consulter les archives secrètes de l’Inquisition conservées au Vatican, auxquelles seule la garde rapprochée du pape a accès. Mais il ne va pas tarder à violer la confiance du Saint-Siège. En effet, Tess Chaykin, la femme qu’il aime, a été enlevée par un terroriste, et la clé de sa liberté se trouve dans l’un des documents archivés : le Fondo Templari, une histoire secrète des Templiers…

*

*

Mon avis

La malédiction des templiers nous permet de retrouver Sean Reilly et Tess Chaykin qui étaient présents dans le roman Le dernier templier. Cette suite reste en deçà du premier ouvrage mais est un bon divertissement. On suit les deux protagonistes sur la piste du Templier Conrad qui au 13ème siècle essayait de protéger des ouvrages pouvant remettre en cause la Bible. Bien sûr, cela ne va pas être de tout repos surtout que Zahed, l’iranien, ne va pas leur faciliter la tache ! Enlèvements, courses poursuites, explosions et rebondissements à foison vont-ils les mener jusqu’aux textes ? On se demande même comment ils vont pouvoir survivre à toutes les péripéties. Ils paraissent bien seuls dans leur quête et en très grand danger…

*

Le rythme est effréné et ne nous laisse pas respirer une seule seconde. L’écriture est simple et va droit au but. Il n’y a pas de phrases et descriptions inutiles. Même si parfois l’histoire est un peu tirée par les cheveux, on se laisse embarquer par l’envie de découvrir les textes cachés et l’envie de survivre de Sean et Tess.

*

La malédiction des templiers est un bon roman d’aventure mené tambour battant qui dépeint une histoire derrière l’histoire officielle tout en restant crédible car on sait que seulement certains écrits ont été pris pour constituer la Bible et les évangiles et que d’autres ont été mis de côté…

*

*

 

Publicités