Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

evangile

Présentation de l’éditeur

Quand le vol 320 Francfort-New York explose en plein ciel, l’enquête s’oriente immédiatement vers la piste terroriste. Mais Jack Bernstein, grand maître d’échecs et P-DG d’une société d’informatique, découvre une tout autre vérité. Les  » terroristes  » n’avaient qu’une cible : sa fille, Lara – et qu’un objectif : empêcher qu’elle ne parle d’une mystérieuse confrérie. Jack part alors sur les traces de cette société secrète, qui menace les fondements mêmes de l’Église. Avec les premiers indices, disséminés dans des œuvres de Jean Cocteau et de Léonard de Vinci, il va entamer une périlleuse partie d’échecs historique et religieuse…
 
 
 

Mon avis

Je reste mitigée suite à la lecture de L’évangile Hérétique d’Adrian Dawson. En effet, je n’ai pas réussi à me plonger dedans car le début est très très lent et complexe. Après dix premières pages qui suscitent l’intérêt du lecteur, les quatre cent suivantes sont lassantes….Trop de passages sur les échecs et l’informatique ralentissent le rythme de l’hsitoire. Certes, il y a des informations concernant le meurtre de Lara, on comprend assez vite les raisons de ce geste mais il n’y a rien de plus. Le suspens n’est pas haletant, l’énigme est peu passionnante. Heureusement qu’il y a un minimum d’action à la fin pour essayer de relever le reste du thriller mais cela ne suffit pas.

 
 
En résumé, l’histoire aurait pu être prenante si l’auteur n’avait pas trop voulu en faire. Il en ressort un thriller parfois compliqué, trop lent et avec trop peu de suspens… Dommage…
 
 
 
 
Publicités