Étiquettes

, , , ,

mensonges

Présentation de l’éditeur

Un brin délurée et paresseuse, sans un sou en poche et totalement accro du shopping. Voilà Lizzy Sullivan, 29 ans, une jeune femme incapable de garder un emploi et encore moins une relation amoureuse. Mais Lizzy en a assez d’attendre que le bonheur lui tombe dessus. Elle décide donc de passer à l’action. Et réussit à se faire embaucher comme styliste pour une grande marque de chaussures en s’inventant un CV et des compétences qu’elle est très loin d’avoir. Après tout, un mensonge n’a jamais fait de mal à personne… A condition de ne pas confier ses secrets à n’importe qui, surtout pas à un collègue un peu trop séduisant. Des petits mensonges certes, mais de grands désastres en perspective…
*
 *
 *
 *

Mon avis

Pour affronter la rentrée, rien de mieux qu’une comédie romantique ! De si jolis mensonges conviendra très bien à cette période car c’est frais et amusant. L’histoire de Lizzie se retrouvant une nouvelle fois sans emploi et célibataire est très plaisante. Pour ne pas décevoir ses parents, elle décide de trouver l’emploi de ses rêves et n’hésite pas à mentir à son futur employeur concernant ses compétences. Malheureusement, on ne s’improvise pas dessinatrice de chaussures en claquant des doigts. Autant profiter de ce manque d’inspiration pour aller flirter avec Stephen, employé rencontré à la machine à café, qui n’est peut-être pas celui qu’il prétend être….
*
 *
On peut le dire, cette lecture est plutôt féminine et nous renvoie à notre côté midinette. En effet, c’est un conte de fée moderne dans lequel la fille déjantée et ne roulant pas sur l’or rencontre le prince charmant. On se laisse porter même si parfois il y a un manque de crédibilité et que le récit devient prévisible. Cependant, on peut noter la morale de l’histoire : un mensonge même semblant inconséquent peut avoir des répercutions et peut en entraîner un autre puis un autre… et le cercle vicieux commence. Heureusement que dans cette histoire, l’amour permet de tout surmonter !
*
*
Une lecture légère, rythmée et sympathique… Que demander de plus pour se changer les idées !
*
*
*
Je remercie les éditions City ainsi que LP Conseils pour la découverte du riomain de Léa Laurent, « De si jolis mensonges ».
 *
*
*
Advertisements