Étiquettes

, , , , , , ,

Présentation de l’éditeur

Colitto est bien le maestro du thriller historique ! »Venise, mai 1313. Alors que les préparatifs pour la fête de l’Ascension vont bon train, l’eau charrie jusqu’à la place Saint Marc les cadavres de trois enfants crucifiés.Le Conseil des Dix, puissant organe chargé de veiller à la sécurité de la République de Venise, accuse Eleazar, un vieux juif, d’avoir perpétré ces meurtres.Son amie Adia, alchimiste, ne peut croire en la culpabilité d’Eleazar, et décide de demander l’aide de Mondino de Liuzzi, célèbre anatomiste bolognais – et ancien amour de jeunesse. Celui-ci, bien que sur le point de se marier, accourt immédiatement à Venise.Il apparaît bien vite qu’un mystérieux livre, Le Grimoire de l’ange, serait à l’origine de cette punition inique. Et que l’un des membres du Conseil des Dix souhaite s’emparer de ce manuscrit qui permettrait de s’octroyer des pouvoirs phénoménaux…Épaulé par son fidèle ami, le Templier Gerardo, Mondino devra enfreindre les lois de la cité et l’autorité du Conseil pour restaurer justice et équité. »
*
*

Mon avis

Le grimoire de l’ange, thriller historique et ésotérique, m’a emporté. Suite à la découverte de trois enfants crucifiés, Mondino de Liuzzi, médecin anatomiste de Bologne, est dépêché sur place par une ancienne amie Adia afin d’innocenter Eleazar, un vieux juif. L’accusation semble bien mince à moins que ce dernier garde un secret d’une importance telle qu’une personne de haut rang serait prête à tout pour s’en emparer. En parallèle, Pietro da Bologna accompagné de Gerardo, tous deux templiers, doivent partir pour le Portugal afin de mettre en lieu sûr un livre que Philippe le Bel aimerait avoir en sa possession. Ils décident de ne pas utiliser la route la plus directe et de passer par Venise…
*
Alfredo Colitto nous entraîne dans les rues de Venise avec maestria. Le lecteur suit Mondino dans son enquête avec impatience et craintes. Plus d’une fois, la vie des protagonistes ne tient qu’à un fil surtout après que Mondino se soit mis à dos l’Ordre des Dix qui a fomenté l’arrestation d »Eleazar.
*
Complots, meurtres, vengeances, courses-poursuites et révélations s’enchaînent au fil des pages. Le suspens et l’action sont bien menés jusqu’au dénouement peu prévisible. L’auteur glisse l’ésotérisme et la Kabbale dans l’histoire de manière appropriée et ne tombe pas dans le piège de nous livrer un roman peu équilibré tendant vers le fantastique…
*
Une belle découverte !
*
Je remercie les éditions L’Archipel pour la découverte du roman d’Alfredo Colitto, Le grimoire de l’ange.
*
*
*
Publicités