Étiquettes

, , , , ,

 vengeance

Présentation de l’éditeur

Tuxedo Park, un havre de paix où vivent des personnes fortunées, une enclave protégée à quelque quarante kilomètres au nord de Manhattan.
Dans leur somptueuse propriété récemment restaurée, Valentine et Vincent Wheelock, un couple influent – elle fut gouverneur d’État puis ambassadrice des États-Unis en Italie, lui son éminence grise –, donnent une réception, à laquelle participe Eliza Blake, la présentatrice vedette de Key News, chaîne de télévision new-yorkaise.
Au cours de la soirée, stupeur ! Vincent se donne la mort de manière spectaculaire. Comment expliquer un tel geste ? Et, surtout, que cache son suicide ?
Rapidement, Eliza découvre qu’avant de se donner la mort Vincent avait laissé une série d’énigmes en forme de puzzle, dont elle devra rassembler les pièces pour démêler une affaire surgie du passé.
Mais un tueur rôde, et la vie d’Eliza est menacée…
 
 
 

Mon avis

En ce début de période estivale, voici un roman qui vous permettra de passer un agréable moment de lecture. Ne vous arrêtez pas à la couverture qui fait un peu vieillote et laissez-vous tenter. Un  suicide bien orchestré par un homme très riche, Vincent, adorant les chasses au trésor et Saint François d’Assise ne peut déboucher que sur des énigmes. Eliza, journaliste, assiste à la découverte du corps lors de la réception donnée par le défunt et son épouse. Lors d’une discussion avec Vincent quelques minutes avant le drame, Eliza avait décelé du remord chez lui… Bien entendu, elle va partir à la recherche de la cause de ce geste désespéré avec l’aide de ses collègues Annabelle et B.J.
 
Mary Jane Clark livre au lecteur une enquête intéressante et sans prétention.  Les chapitres assez courts ainsi que les différents meurtres ou tentatives d’assassinat qui ponctuent l’histoire donne du rythme au récit. L’auteure nous mène sur la piste d’une disparition de plus de vingt ans qui pourrait être la cause des différentes morts actuelles… Ce déchaînement de violence dans le quartier très calme de Tuxedo Park semble avoir des coupables idéaux… Mais les apparences peuvent être trompeuses…. Difficile de vous en dire plus sans trop vous en dévoiler…
 
L’écriture de Mary Jane Clark est simple ainsi que très plaisante. Les pages défilent et le lecteur arrive assez vite au dénouement. Le point négatif que je retiens concerne l’épilogue et surtout le dernier paragraphe qui me semble bien vite expédié… Cela donne l’impression que l’auteure ne savait pas comment finir son roman… C’est dommage.
 
 
Je remercie les éditions l’Archipel ainsi qu’Audrey de LP Conseils pour  la découverte de Vengeance par procuration de Mary Jane Clark.
 
 
 
 
 
Publicités