Étiquettes

, , , , , , , , ,

brassens

Présentation de l’éditeur

Un hommage à Brassens sous forme de roman policier !

Le cercueil du poète a été dérobé. Le pays tout entier est en émoi et la police, sous tension. L’enquête a été confiée à une jeune policière, qui trouve recours auprès d’un spécialiste de Brassens, à cheveux blancs et au caractère bourru. Deux tempéraments fiers, chatouilleux et irritables, mais contraints de s’entendre pour résoudre le mystère de la tombe profanée. Un voyage dans le monde de la chanson francophone, du suspense, de l’humour : un instant de Brassens.

*

*

Mon avis

Pour être honnête, je ne connais pas bien l’oeuvre de George Brassens à part ses chansons les plus connues. Donc quand j’ai reçu le roman de Jean-Paul Sermonte, je n’ai pas été emballée plus que cela. Puis, j’ai lu la quatrième de couverture et j’ai trouvé l’idée de mêler ce chanteur/poète à une enquête policière assez astucieuse.

*

Le début du roman commence par la découverte du vol du cercueil de Brassens. Bien sûr, une enquête est ouverte et le pays est en émoi. Sophie est chargée de retrouver le/les coupable(s) et pour cela elle va devoir demander de l’aide à Arnaud, un aristocrate amoureux des mots et inconditionnel de Brassens. Leur première rencontre va être explosive !

*

Au fur et à mesure des pages, l’enquête passe au second plan afin de s’attarder sur la relation entre Sophie et Arnaud. Un jeu de séduction se met en place. Arnaud va-t-il réussir à amadouer Sophie grâce à ses petits défauts mais aussi sa connaissance de la langue française et des textes de chansons…. Je n’en dirai pas plus à ce sujet.

*

Même si l’enquête devient secondaire, je me suis laissée porter par l’histoire de ces deux personnes que tout semble opposer. L’écriture est très plaisante et le vocabulaire choisi « colle » parfaitement aux différents personnages. Le livre est peu épais mais cela est bien suffisant car cela empêche les longueurs. Les paroles des chansons sont à chaque fois bien intégrées au récit et on se prend à deviner leur provenance (Edith piaf, entre autres). Quant aux textes de Brassens, ils sont beaux. Mon seul regret est de ne pas en avoir appris plus sur ce poète/interprète… Cependant, je peux me pencher sur les autres ouvrages de Jean-Paul Sermonte qui lui font référence.

*

*

Je remercie Les éditions du moment ainsi que LP Conseils pour la découverte du roman La tombe buissonnière de Georges Brassens écrit par Jean-Paul Sermonte.

*

*

Publicités